DELAVAY Marie-Rose

12 avril 2008

Extraits Oeuvre de Marie-Rose DELAVAY

                            V  E  N  I  S  E

               Venise au rythme des gondoles

               Sous le ciel rose opalescent

               S’enivre quand le soir descend

               De rondes et de farandoles.

                            &^&^&^&

              Le Carnaval et ses idoles

              Sauvent d’un péril menaçant

              Venise et ses gondoles

              Sous le ciel rose opalescent.

                           &^&^&^&

              Le souvenir de bals frivoles

              Se perd dans un reflet dansant

              Sur le Grand Canal  enlaçant

              Dans le tourment de ses eaux folles

              Venise au rythme des gondoles.

                                    

          LA CHEVELURE D’EBENE

Près du lac aux eaux noirâtres

Le coucou siffle déjà

Quand s’en retournent les pâtres

Au son de l’ocarina…

Jadis …

Quand s’en retournaient les pâtres,

Une princesse en atours

Délaissait ses tours grisâtres

Pour rejoindre ses amours.

Délaissant sa tour grisâtre,

D’un pas léger, elle allait.

La lune aux rayons d’albâtre

Dans ses longs cheveux riait.

Sa chevelure d’ébène

Se déroulait dolemment.

Dans le creux de la fontaine

En attendant son amant.

Dans le creux de la fontaine,

Un soir tant elle attendit

Que son cœur gonflé de peine 

En chaudes larmes fondit.

Depuis …

On croit voir dans la fontaine

L’eau rouler et déroulant

Des cheveux couleur d’ébène,

D’ébène aux reflets d’argent.

                                                                                                                                       

Marie-Rose DELAVAY

Académie des Arts, Lettres et Sciences du Languedoc

Grand Prix de Poésie 2007 pour l'ensemble de son oeuvre.

Poèmes choisis.

Posté par SPLetCF à 09:38 - Permalien [#]